Now online : MYLES KENNEDY @ Rockhal – Esch, 12 juillet 2018

Loin d’ALTERBRIDGE et à mille lieues de SLASH, ce cher Myles KENNEDY nous offre néanmoins un peu du meilleur des deux en version acoustique / unplugged, agrémenté d’un séduisant échantillon de son premier album solo, aussi intimiste que bougrement ronflant…

Myles_Kennedy_Rockhal_12juillet2018_0168.JPG
Full review & live coverage now online…

Myles KENNEDY @ Rockhal, Esch-sur-Alzette – 12 juillet 2018

Myles_Kennedy_Rockhal_12juillet2018_0292.JPG
Myles KENNEDY trônant seul sur scène, tantôt debout, tantôt assis, face à un public bigarré venu néanmoins en nombre: le club de la Rockhal se prête à merveille au caractère intimiste de ce surprenant solo unplugged.

Myles_Kennedy_Rockhal_12juillet2018_0172.JPG Myles_Kennedy_Rockhal_12juillet2018_0014.JPG Myles_Kennedy_Rockhal_12juillet2018_0184.JPG

Avec de l’ALTER BRIDGE de-ci et du SLASH de-là, Myles KENNEDY fait bien sûr la part belle au répertoire de ses deux formations. Mais on voit qu’il a surtout à coeur de partager sa dernière et récente production solo.

Myles_Kennedy_Rockhal_12juillet2018_0127.JPG Myles_Kennedy_Rockhal_12juillet2018_0216.JPG Myles_Kennedy_Rockhal_12juillet2018_0026.JPG Myles_Kennedy_Rockhal_12juillet2018_0253.JPG Myles_Kennedy_Rockhal_12juillet2018_0289.JPG Myles_Kennedy_Rockhal_12juillet2018_0265.JPG

Les esprits chagrins, de cuir et de noir vêtus, diront que la soirée manquait peut-être de voltage et de décibels. C’est qu’ils seront passés à côté des indéniables qualités vocales bluesy de Myles KENNEDY qu’on ne suspecte pas forcément en temps « normal », quand il officie au sein de ses deux combos.

MylesKennedy_Rockhal_12juillet2018.jpg
Mélancolie, chagrin, blues et mélodies fragiles en mémoire de son père récemment décédé, Myles KENNEDY célèbre à la fois la vie et l’après-mort sous toutes leurs facettes. Une facette de KENNEDY que nous ne suspections nullement, et qui le rend encore plus chaleureux, proche et humain qu’il ne l’était déjà.

Myles_Kennedy_Rockhal_12juillet2018_0043.JPG Myles_Kennedy_Rockhal_12juillet2018_0016.JPG Myles_Kennedy_Rockhal_12juillet2018_0136.JPG Myles_Kennedy_Rockhal_12juillet2018_0105.JPG Myles_Kennedy_Rockhal_12juillet2018_0109.JPG Myles_Kennedy_Rockhal_12juillet2018_0119.JPG Myles_Kennedy_Rockhal_12juillet2018_0069.JPG Myles_Kennedy_Rockhal_12juillet2018_0201.JPG Myles_Kennedy_Rockhal_12juillet2018_0202.JPG Myles_Kennedy_Rockhal_12juillet2018_0239.JPG MylesKennedy_EuroTour2018.jpeg Myles_Kennedy_Rockhal_12juillet2018_0082.JPG

Dorian SORRIAUX, maître du psychédélisme suédois au sein de BLUESPILLS, n’atteint pas en première partie l’explosivité qu’il dégage au sein de son band habituel. Si Myles KENNEDY brille de mille feux ce soir en solo unplugged, ce n’est pas vraiment le cas de Dorian SORRIAUX qui souffre manifestement de la comparaison et surtout de solitude et de consistance… (photos sur notre Facebook et sur notre Instagram).